Le mois d’août dans l'archipel des Louisiades au sud-est de la Papouasie a été extraordinaire. Dans cet archipel, pas d'autorité du gouvernement ou de chef de village, pas d'Internet, pas de monnaie... la vraie liberté. Le gouvernement central fourni seulement des instituteurs: les deux dernières générations parlent tous anglais, c'est donc facile de communiquer. Aucun problème de sécurité dans cette partie de PNG.

Ces papous vivent en auto-subsistance, naviguent sur des pirogues à voile et se procurent du matériel par du trade avec les voiliers, par exemple langoustes contre un cordage ou un tee-shirt. Le bateau est vidé de tous les matériels usés ou qui ne servaient pas. En échange, les femmes me préparaient des "pots" cuisinés qui m'étaient livrés au bateau. Beaucoup d'activités avec les locaux : pêche de langoustes, construction & réparation des pirogues, transport d'île en île, appros dans les plantations, etc... Quelques locaux ont des revenus occasionnels avec la revente de concombres de mer ou des ailerons de requin qui sont exportés par des intermédiaires vers la Chine.

Formalités de sortie. Je ne peux pas m'attarder au Vanuatu parce je compte passer un mois aux Louisiades et je dois être à Lombok en Indonésie avant la mousson de nord-ouest en novembre.

Vanuatu 2017

- Par dans Photos

Baie paisible sur une île fertile donc l'occasion de faire les pleins de bananes, pamplemousses, choux chine etc... Le port est en bas prés de chez Rock et Noéla , un couple de NiVan francophones qui accueuillent trés bien les voiliers. En haut c'est le village de Lamap avec la mission, l'école, l'hôpital et l'aéroport. Les revenus des habitants de Lamap viennent surtout du coprah. Les noix de coco sont séchées dans des grands fours.

Toutes les photos de l'album Vanuatu 2017

Port d'entrée au Vanuatu. Le marché aux fruits et légumes est très bien fourni. La viande de boeuf du Vanutu est excellente. Les cuisinières y préparent blanquettes, poissons frits...

Toutes les photos de l'album Vanuatu 2017