Belle plage de sable blanc avec une bonne clarté de l'eau où il est facile de chasser des poissons, c'est rare aux Marquises où sable noir et eau trouble trop chargée en plancton sont communs.

Mouillage spectaculaire pour l'entrée aux Marquises.

Sur la route de Gambier vers les Marquises, j'ai fait un détour par l'atoll d'Amanu dans le centre est des Tuamotu. Après une nuit d'attente à la cape sous le vent de l'île, Johnny du village d'Amanu me conseille à la radio pour négocier la passe où il y a en permanence des remous et 5 noeuds de courant qui vide le lagon sauf pendant une courte période une heure après la marée basse. Les motus sur le pourtour du lagon sont couverts de cocotiers. Un petit village est implanté juste sur la passe sud. Les habitants y vivent de la coprah-culture (huile extraite des noix de coco). Après deux jours dans le village où l'accueil était très cordial bien qu'ils n'aient pas de ressources disponibles pour les visiteurs, j'ai passé le reste de la semaine à la pêche et à la chasse sous-marine en mode Robinson Crusoé sur les motus à l'est et au sud du lagon. L'eau du lagon est parfaitement claire, avec des fonds de corail vivant. Les poissons ne sont pas contaminés avec la ciguatera (poison) comme c'était le cas à Gambier. Seulement un autre voilier était mouillé à l'autre extrémité du lagon à 20 Km et on se retrouvera finalement le dernier jour du séjour sur un des motus à mi-chemin.

Infos pratiques dans le dossier Tuamotu.

Voir tout l'album Tuamotu 2012