Des San Blas aux îles de la baie du Honduras

- Escales -

Après avoir obtenu un zarpe à Porvenir aux San Blas, j'ai attendu aux Lemons Cays que le vent vienne du secteur est. J'ai fait route depuis les San Blas vers Providencia en deux jours, un seul bord avec un courant contraire au début et devenant favorable sur le seconde moitié. Arrivée à "S W Bay" sur l'île de Providencia et mouillage sur le coté sud de la plage pour s'éloigner de la musique du restaurant qui est au nord de la plage. Dans la rue qui mène à la plage, une petite boulangerie. Au bout de la rue, la route à droite puis à 2km environ, un petit supermarché correctement achalandé (Club Columbia...) qui change des dollars en pesos. J'ai ensuite passé un dimanche et une nuit à Catalina Harbor sans traîner plus pour éviter les formalités d'entrée sortie qui s'élèvent à plus de 80 $ avec passage obligatoire par l'agent "Mister Bush". Il parait que on peut négocier pour moins de 3 jours. J'ai terminé l'escale Providencia par 2 jours en mouillage tout à fait sauvage mais bien protégé de la houle derrière le récif de Low Cay à 10 Miles au Nord.

Pour remonter vers le Honduras, je suis passé au sud de Gorda Bank dans des fonds de 20 m. Attention, Arecife Allargado serait 2 Mn plus l'est que sa position sur les cartes CM93. En me rapprochant de Gorda Bank, j'ai zigzagué à travers quelques bouées de filets et lignes de pêches. Atterrissage à Cayos Cajones puis le lendemain à Cayos Vivorillo. En avril, la saison des pêcheurs de crevettes et langoustes est finie en ce mois d'avril. Ils n'ont laissé sur place que des milliers de casiers et quelques gardiens sur Cayos Cajones et Grand Becerro Cay. Il est bien sûr possible d'aller directement à Cayos Vivorillo sans passer par Cayos Cajones. Ces deux mouillages sont protégés des alizés de secteur est mais seul Cayos Cajones devrait offrir un peu de protection par vent de nord. Je suis resté 3 jours aux Vivorillos, seul en faisant gaffe quand même car c'est trés isolé au large de la frontière entre Nicaragua et Honduras.

Arrivée à Guanara, soit en laissant à bâbord le petit phare conique de Pond Cay, soit en laissant à tribord la maison ronde blanche sur pilotis qui est située à l'autre extrémité du même récif. J'ai d'abord mouillé devant le Bonacca Setllement (Sheen cay ou simplement "the Keys") à N16°26.50 W85°53.41, un village lacustre où on fait les formalités d'entrée au Honduras (gratuit pour le bateau 3$ pour l'immigration). Change à la banque du settlement où il y aussi des alimentations et un marchand de crevettes. Plein de gaz, diesel et essence à quai sur l'îlot juste au sud ouest du settlement. Je n'aurais pas du rester la nuit au mouillage du settlement parce que je me suis fait volé mon hors bord fixé au balcon arrière du bateau. Après les formalités, il vaut mieux aller au mouillage "El Bight" (N16°27.26 W85°52.10) en laissant Dunbar Rock à bâbord ou aller au mouillage de Josh's Cay (N16°27.67 W85°50.04). La sortie de Guanara vers Roatan peut se faire à l'intérieur ou à l'extérieur du récif qui longe la côte sud. Avant, j'ai été à Mangrove Bay en passant par la pointe nord mais on peut éviter cette balade (la pêche à la traîne y est bonne). D'après les copains, le mouillage de Michael Rock derrière le récif au milieu de la côte nord serait intéressant pour la plongée.

Sur le route entre Guanara et Roatan, si le temps est calme, un stop de jour à l'îlot de Pigeon Cays (N16°24,71 W86°07,29) est appréciable. L'eau y est parfaitement limpide. Il n'y a pas de protection du vent et de la houle possibler à Pigeon Cays mais on peut aller passer la nuit à Isla Barbareta. L'entrée de la passe est à N16°25.88 W86°09.03 puis faire route au 38°. Attention la position de la passe sur la carte CM93 sous Maxsea est fausse. Rien d'intéressant à terre sur Barbareta, c'est juste pour passer la nuit avec une bonne protection.

Il y a beaucoup de mouillages sauvages dans les différentes baies sur la côte sud de la longue île de Roatan :

French Cay Harbor, à l'est de French Harbor, est un bon mouillage derrière le récif et avec quelques facilités à proximité. Entrée à N16°21 W86°27, un pieu rouge en mauvais état est à laisser à bâbord Plusieurs haut-fonds à l'entrée de la baie mais avec une bonne visibilité cela passe sans problème. Sur Fantasy Island, on peut amarrer le dinghy au quai de la petite marina puis s'installer au bar de l'hôtel pour commander une bière fraîche en profitant du Wifi gratuit. Pour les courses, il est possible d'aller en dinghy à "Old French Harbor" et de l'amarrer sur un quai atelier au milieu des bateau de pêche à environ N16°21.25 W86°27.32 puis prendre le chemin qui monte sur la colline. Après la descente, à gauche de la station service, Sun Super Mart (ex Eldon's) est un supermarché avec des produits de qualité. Une banque et un autre supermarché sont sur la route qui mène à French Harbor.

Plus au sud, le mouillage de Coxen Hole est pratique pour sa proximité de l'aéroport, les commerces et la douane/immigration mais la sécurité n'est trés assurée la nuit dans le village au dire des locaux.

West End est le mouillage inévitable sur Roatan pour la plongée et à condition que le vent ne soit pas au nord ou à l'ouest. L'entrée de la première passe avec 2,50 m de hauteur d'eau est à N16°17.70 W86°36.14, balisée par deux bouées. Mouillage sur les bouées du parc marin de Roatan ($40 pour la semaine ou $10 par jour), un rangers passe en milieu de journée. Beaucoup de petites bouées pour amarrer le dinghy afin de plonger devant le récif. A terre, moins d'1 Mn au nord, des clubs de plongée, des bars et des restaurants style "baba-cool", ambiance assez sympa, une alimentation, une banque et des cafés Internet à 2 limperas par minute. Pour aller à Coxen Hole, mini bus (22 limperas) ou taxi (30 limperas environ en signifiant "collectivo").

L'île d'Utila est prisée par les routards avec des hôtel-clubs de plongée assez économiques. C'est l'île de la baie du Honduras que j'ai appréciée le plus pour son ambiance. Au mouillage dans la baie à l'est, ne pas se mettre trop prés des bars à cause de la musique la nuit si on ne participe pas aux fêtes. Pour ma part, j'ai finalement déménagé devant la plage de l'hôtel à l'entrée sud est de baie. Plusieurs petits restaurants sympas comme le BaBaLu avec du kingfish grillé. Il vaut mieux laisser l'annexe sur le ponton de "Paradise Divers" plutôt que le ponton public. Immigration et zarpe gratuit à la capitainerie du port dans le bâtiment City Hall près du ponton d'arrivée du ferry. Ensuite, je me suis installé sur un mouillage sauvage à la pointe ouest d'Utila, protégé par l'îlot Water Cay. J'ai pu accéder par l'intérieur des cayes en relevant la dérive mais avec un grand tirant d'eau il faudra faire le tour par le sud ouest et revenir doucement avec une bonne visibilité vers l'île. Il faut décaler la carte CM93 sous MaxSea d'environ 0,2 Mn vers le NE par rapport su GPS.

En sortant du Rio Dulce la saison prochaine, je prévoie un stop aux Cochoninos mais cette année j'ai fait route de Utila vers la grande barrière de corail du Belize.