Playa Real, archipel des Testigos, Venezuela

- Escales -

Après une traversée de Grenade aux Testigos pendant la nuit du réveillon de fin d'année, je mouille au matin au bord la plage de Testigo Pequenio. Une caïque, voilier traditionnel construit en Turquie, y est déjà ancré. Son équipage est constitué par un français et une mauricienne. Ils font du charter au Venezuela avec ce bateau. Ils n'ont pas de client à bord en ce début d'année et ils ont invité d'autres équipages pour un repas de nouvel an. A peine réveillé d'une petite sieste pour me remettre de ma nuit de navigation, je suis invité à leur bord pour un rhum café (puis un 50% et donc nouvelle sieste en rentrant...). Sur la plage, il y a le cabanon à Chon Chon. Cette figure locale est un pêcheur vénézuélien, très sage comme le veut son grand âge et très accueillant (il parle plusieurs langues apprises avec les voiliers de passage). Les cabanons de sa femme, de ses fils et filles sont dans la baie des pécheurs juste à coté. Chon Chon ne pêche plus (ses fils ont pris la relève avec les bateaux de pêche visibles sur une des photos ci-desous. Il passe ses journées dans son hamac ou sous un arbre où est perché un perroquet et auquel est attaché un cochon. Il offre le café sans rien demander en échange. Je lui demande où pêcher à la ligne et il me répond simplement : sous ton bateau. En rentrant à bord, j'accroche un bout de poisson séché à un hameçon et très rapidement je remonte des mérous. Merci Chon Chon. Bien que la plage soit très belle, elle est exposée au ressac et aux alizés qui sont forts en cette saison. Un passage de mauvais temps avec une nuit agitée (Chon Chon m'a dit que c'est à cause du quart de luna) m'incite à déraper l'ancre après trois jours pour m'abriter sous le vent de Testigo Grande, la grande île voisine.

Plus de photos...